KingMaker
★★★★★
Bonus: 100% fino a 150€
Visita
Slotimo
★★★★★
100% fino a 150€
Visita
22bet
★★★★★
100% fino a 122€
Visita

L'Ukraine remporte le jackpot : 17 millions d'euros saisis auprès du meilleur titan du jeu !

Sommario
  1. Dernières nouvelles : un opérateur de jeu ukrainien accusé d’évasion fiscale
  2. Réprimer le jeu illégal en Ukraine

Dernières nouvelles : un opérateur de jeu ukrainien accusé d’évasion fiscale

Fait choquant, un important opérateur de jeux d’argent en Ukraine est accusé d’avoir éludé 1,20 milliard d’UAH d’impôts. Cet opérateur, qui détient une licence valide dans le pays, est désormais au centre d'une importante enquête du Bureau.

Jeux en ligne sans licence et évasion fiscale

L'enquête du Bureau a révélé que des personnes employées par l'exploitant menaient des activités de jeu en ligne sans permis. Il a été constaté que plus de 30 sites « miroirs » illégaux ressemblant au site Internet de l'opérateur agréé proposaient illégalement des services de jeux d'argent.

En outre, les enquêteurs ont découvert un stratagème d’évasion fiscale à grande échelle impliquant une mauvaise orientation des paiements. Ce stratagème a permis à l’opérateur d’échapper au paiement des impôts à une échelle significative.

Résoudre les divergences et la dissimulation de preuves

Parmi les autres conclusions de l'enquête, citons le fait que l'opérateur n'était pas situé à l'adresse indiquée dans sa licence délivrée par le régulateur national KRAIL. Cela soulève des questions sur la conformité et la transparence au sein de l’entreprise.

Le Bureau a également découvert que des membres du personnel avaient délibérément dissimulé des preuves, des documents et d'autres informations cruciales nécessaires à une enquête approfondie.

Saisie de fonds et poursuites judiciaires

Afin d'éviter de nouvelles fautes financières, 700 millions d'UAH ont été saisis sur le compte de l'opérateur. Une enquête préliminaire est actuellement en cours, avec le concours du bureau du procureur général sur cette affaire.

L'identité de l'exploitant accusé n'a pas été officiellement divulguée par le Bureau. Cependant, selon The New Voice of Ukraine citant Forbes, il s’agirait de Cosmolot.

En réponse aux accusations, Cosmolot a nié avec véhémence tout acte répréhensible et a déposé une plainte auprès du tribunal pour contester les allégations. L'entreprise affirme que ses employés ne sont impliqués que dans la maintenance et le support du site officiel, qui fonctionne sous une licence valide.

Réprimer le jeu illégal en Ukraine

Cette affaire fait partie d'un effort plus large déployé par les autorités ukrainiennes pour réprimer les activités de jeu illégales dans le pays. Ces dernières années, plusieurs nouvelles lois ont été mises en œuvre et des mesures supplémentaires ont été proposées pour renforcer la réglementation.

  • Une loi notable introduite l’année dernière se concentre sur les procédures de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (AML/CTF). Les opérateurs sont désormais confrontés à des inspections plus rigoureuses grâce à cette loi.
  • L'Ukraine a également envisagé d'empêcher les banques d'accorder des prêts aux consommateurs auto-exclus dans le cadre des modifications proposées aux lois sur les jeux de hasard. Cela obligerait les prêteurs à effectuer des vérifications plus approfondies avant d’approuver les prêts.
  • En outre, des changements pourraient survenir au sein de l’organisme de réglementation chargé de superviser les jeux de hasard en Ukraine. Le vice-Premier ministre Mykhailo Fedorov a proposé de dissoudre KRAIL et de créer un nouvel organe exécutif en raison des retards constants de KRAIL dans la délivrance des licences.

KRAIL fonctionne actuellement avec un président et six membres, mais les réunions nécessitent la présence d'au moins cinq membres pour être valides. Cependant, en raison de la mobilisation de membres pour le service militaire lors de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, des retards sont survenus dans les travaux réglementaires, notamment dans la délivrance des licences.

Filippo Bertuzzi

Filippo Bertuzzi

Ciao a tutti, sono Filippo, capo redattore di MyStakers. Da oltre un decennio, navigo nel vibrante universo dell'iGaming, immergendomi tra scommesse, casinò online e le emozioni che essi offrono. Benvenuti nel nostro mondo!

P